Les chasses individuelles d’été marquent le début de la saison et inspirent de plus en plus d’adhérents en quête de liberté et de plaisirs solitaires. Une autre approche de la chasse qui séduit particulièrement les jeunes actifs à la recherche de pratiques plus compatibles avec leurs différents agendas.

Approche – affût : mode d’emploi !

Généralités

La chasse à l’approche ou à l’affût sont des modes de chasse individuelle et silencieuse. L’approche consiste à rechercher, en solitaire, un gibier pour pouvoir le tirer dans les meilleures conditions possibles.

L’affût se pratique à partir d’un poste fixe où l’on attendra le gibier pour pouvoir le prélever.

Rappel utile : ce mode de chasse à l’affût n’a strictement rien à voir avec l’ex « droit d’affût » de destruction des propriétaires qui s’est éteint en 1968 !

Ces deux modes de chasse ont le gros avantage de pouvoir intervenir dans des zones où il est difficile d’organiser des chasses collectives pour des raisons de sécurité et sur des secteurs localisés où des dégâts peuvent être observés.

Le chasseur devra :

  • – être titulaire du permis de chasser validé pour la saison cynégétique concernée
  • – s’être acquitté, auprès du détenteur de droit de chasse, du timbre de contribution territoriale solidaire départementale (CTSD)
  • – être obligatoirement adhérent au territoire de chasse pour la saison cynégétique concernée
  • – être porteur d’une autorisation individuelle délivrée par le détenteur de droit de chasse
  • – être porteur d’un bracelet chevreuil délivré par le détenteur du droit de chasse pour le tir de cette espèce.

Conseils d’organisation

Le responsable du territoire détient la maîtrise de la mise en œuvre de ces modes de chasse sur son territoire. Les règles de fonctionnement doivent donc être définies à l’avance et intégrées au règlement intérieur et de chasse (RIC) de l’ACCA. Toutes ces dispositions doivent s’adapter aux différents contextes locaux et surtout respecter l’esprit démocratique et ne souffrir d’aucun ostracisme.

La fédération sera extrêmement vigilante à ce qu’il n’y ait aucune rupture d’égalité entre les citoyens.

Règles de tir

Le chasseur mettra tout en œuvre pour s’assurer de la réussite de son tir et du respect des règles élémentaires de sécurité. Il sera vigilant sur la prise en compte de l’environnement et n’effectuera que des tirs fichants dans des zones sans risques éventuels. Il ne tirera qu’un animal parfaitement identifié, arrêté, bien positionné, sans obstacle intermédiaire, permettant de respecter un principe de base incontournable : la balle propre. Calibre adapté et testé, ainsi qu’un dispositif de visée parfaitement réglé sont donc impératifs. Enfin, en cas de gibier blessé, l’éthique requiert de faire appel à un conducteur de chien de sang.

Les services de la fédération se tiennent à la disposition de tous ses adhérents pour les accompagner dans l’émergence de cette chasse dans le respect des droits et devoirs de chacun.